11 février 2010

Publié le

Poker en France ouverture juin 2010 [analyse]

Bon en fait j'ai un peu la flemme de continuer mon dernier article sur le poker en France. Pas sûr que j'étais très explicite, bien que dans ma tête la métaphore présente beaucoup de parallèles, mais bon, mieux vaut 2 jolis dessins qu'une histoire à 2 balles un peu bancale non ?!
La situation actuelle :
  • Les salles de poker en ligne opèrent depuis l'étranger (Malte, Gibraltar, Londres, Isle of Man, Kanawakee, réserve indienne...)
  • Au niveau de la loi, je ne suis pas très calé, mais c'est toléré dans le sens ou c'est non contrôlé. D'ailleurs les joueurs de poker en ligne professionnels peuvent même toucher le RMI et ne "peuvent" ou "doivent" pas payer d'impôts. Encore une aberration du système français comme le souligne Nicolas Dervaux dans son livre auto-biographique "A toutes blindes". [Bouquin, très bien écrit et divertissant, que je vous recommande vivement dans le sens où il représente la grosse majorité de joueur pro et non la minorité gonflée à bloc par les médias.]
  • Le modèle du poker en ligne est simple. Les joueurs déposent, puis jouent entre eux. La salle prélève une taxe (5% capé à 3$ pour le cash game et 10% pour les tournois) appelé rake. Un rake qui est l'équivalent du service rendu par la salle de poker en ligne, qui assure derrière, sécurité/fraude, service clients ainsi que les promotions pour attirer de nouveaux joueurs (redistribution d'une part du rake).
  • La masse monétaire en jeu (somme des dépots) diminue donc au fur et a mesure que les joueurs jouent.
  • L'arrivée de nouveaux joueurs permet de compenser largement cette diminution de la masse monétaire
  • L'Etat n'intervient pas sur le marché du poker en ligne
La situation  prévue pour juin 2010
      • L'Etat compte délivrer des licences, pour les opérateurs étrangers voulant conquérir le marché français
      • L'Etat compte prélever son impôt à la source. 2% supplémentaire qui s'ajoute au 5% de la salle.
      • La Francaise des jeux compte ouvrir sa propre salle de poker en ligne en partenariat avec le groupe Barrière, sur une salle en 3D qui s'apellerait lecroupier.com... Perso je suis moyennement convaincu par leur nom de domaine :-D. Ils auraient quand même pu réserver fdj-poker.com, car un petit malin l'a déjà pris ^^. Pour ma part je viens de booker pokerfdj.com avec FDJ pour "Fan De Jeu" et non "Française Des Jeux" cela va de soi... !
      • Les joueurs de poker en ligne, ne pourront jouer qu'entre joueurs français. La masse de joueurs va donc diminuer très fortement. La liquidité , c'est à dire la facilité de trouver une table disponible, va être fortement réduite. C'est d'ailleurs déjà le cas en Italie si je ne me trompe pas.
      • La publicité sera autorisée. Cela va donc faire du bruit. Journal télévisé, magazine, radio... Il va donc y avoir une hausse du nombre de joueurs. Une hausse que j'estime à 20-30% étant donné que la majorité des joueurs français qui désirait jouer, joue déjà.
      Il est où le problème ? 
      Le problème, c'est que l'Etat vient prélever sa taxe à la source ! Or la source est déjà bien salée (cf le délire métaphorique de mon post précédent) . Trop d'impôt tue l'impôt. Prenons le cas du joueur pro qui grinde la NL100 à 3BB/100 et rake pour l'équivalent de 3BB/100. Il paye donc 50% de taxe, soit à peu près l'équivalent de l'impôt sur le revenu des dernières tranches. Or là avec le prélèvement à la source des 2% supplémentaires cela équivaut à 3BB/100 supplémentaires voir plus. Ce qui rend le cash-game non profitable et ce qu'elle que soit la limite.
      Concernant les tournois, le problème est autre. Ce n'est pas les 2% de taxe supplémentaire qui vont tuer le jeu, mais c'est le fait de fermer le réseau inter-français. Plus de gros MTT, des SNG moins rentable ! Bref c'est la cata... L'Etat rajoute du sel dans la rivière, et tue toute la nature, plus de fish, plus de donk, plus de chasseurs... C'était la chute... [2% de plus = moins de joueurs gagnants = plus de joueur tout court].






      D'autres modèles envisageables ?
      • Prélever la taxe autrement : Sur la licence plus chère, ou bien sur les profits des salles de poker.
      • S'inspirer du modèle de Paf Poker c'est à dire créer une salle de poker indépendante qui agirait sur le marché international et dont les profits reviendraient à l'Etat.[décidément ils ont toujours une longueur d'avance les pays scandinaves dans leur politique économique]
      • Euhhh... Des idées, suggestions, compléments ???

      S'abonner par e-mail

      Fourni par FeedBurner

          13 Commentaires:

          LipaOnline a dit…

          "Une hausse que j'estime à 20-30%"

          j'ai vu dans un reportage que 80% des joueurs jouent en virtuel.... ceci dit le reportage était sur TF1 .. donc .. ;)

          SimEFP a dit…

          C'est mon estimation perso, ça peut être bien plus si le poker via la TV (avec Free et Chili :p) ou via l'Iphone se développe.

          Anonyme a dit…

          il reste plus qu'à clearer les bonus de premier dépot des nouvelles rooms si cette promo existera mais après... cash plus rentable c clair c moche...
          un humble multitableur de nl50

          SimEFP a dit…

          Ou à se barrer à Malte :))

          Eiffel a dit…

          et tu ne prends pas en compte le fait que, le poker devenant légal, il faudra déclarer ses gains et payer des impots dessus !!!
          en plus, ce n'est pas comme à la bourse, si tu as des années avec pertes, cela ne pourra venir en déduction des années où tu as fait des gains !!!

          bref, il faut entrer en résistance :-D

          Anonyme a dit…

          le joueur francais a t il une autre option ? Quelles sont les risques s il ouvre une table sur FT par exemple ?
          PS. je suis luxembourgeois d origine francaise - ceci est une honte !! désolé pour vous les gars .

          Rincevent a dit…

          On continuera à jouer sur les sites sans licences point barre...

          SimEFP a dit…

          @Eiffel, je ne pense pas que l'on devra payer des impôts sur le revenus en plus. Ca serait la grosse cata sinon b-( . Les joueurs francais en paieront déjà assez comme ca. Point positif je crois qu'une partie ira au budget de la culture ! Concernant les bonus, je pense qu'ils vont se développer de plus en plus et que les deals rakeback vont disparaitre petit à petit en France. Ca pourrait être fun une petite ligne de déduction d'impot "bad rush du mois d'aout!"

          Vous voulez pas nous monter un truc de ce genre pour la france http://www.tweetforpoker.com/# avec lipaonline vu que vous vous y connaissez bien en programmation ?

          SimEFP a dit…

          @Rincevincent c'est le marché des routeurs d'ip qui risque d'exploser :)) ! Je vois bien un site du genre pokerhackers.com "Jouer comme avant =)"

          K. a dit…

          Connexion par un proxy libre aux USA si ils bloquent nos IP et pis c'est tout !

          4bet light a dit…

          Faudra trouver des proxys qui ne rament pas trop et qui ne plantent pas :)

          Rincevent a dit…

          Sinon faudra faire contre mauvaise fortune bon coeur et plumer nos concitoyens! (ce que je fais déjà, j'ai pris de l'avance ...)

          SimEFP a dit…

          Un petit lien complémentaire http://www.igamingfrance.com/les-premieres-licences-francaises-seront-delivrees-debut-juin-2010/5231
          Il risque de blindé niveau sécurité pour les transfert bancaire des salles de poker non licencié :)(

          Enregistrer un commentaire