18 mars 2013

Publié le

Ouvrir une franchise en Thaïlande est-ce possible ?

Vous avez déjà passé quelques semaines de vacances en Thaïlande et chaque fois que vous revenez en France c'est la même. Grisaille parisienne, métro bondé, pinte de bière à 7 euros, loyer à 1 000€ et boulot de con à la Défense. Vous n'en pouvez plus et rêvez de retrouver le sourire des charmantes thaïlandaises que vous avez croisé en vacances. Vous avez deux options : avoir un business en ligne que vous pilotez depuis chez vous ou alors ouvrir une franchise à l'international.



Ouvrir une franchise en Thaïlande : le cas du 7-eleven

Avoir un business en ligne est bien pratique pour bosser de n'importe où dans le monde mais passer sa journée derrière son pc n'est pas forcément du goût de tout le monde. Avoir un business en dur avec des employés, du stock, de la relation client et de la logistique c'est sympa aussi, et au moins quand votre famille vous demande ce que vous faites, elle vous comprendra direct. "Tu fais quoi dans la vie ?" "Je gère un 7-Eleven à Chiang Mai." "C'est quoi un 7-Eleven ?" "C'est une supérette du coin de la rue et il y en a des milliers en Thailande, parfois plus de 4 dans une même rue à Bangkok."

Que vous faut-il pour ouvrir un 7-Eleven en Thaïlande ?

  • Un petit pactole allant de 1,5 millions de bath à 2.6 millions (37 à 65 000€)
  • Du temps (80% de votre temps doivent être dédiés à la gestion du 7-Eleven)
  • Moins de 50 ans, les vieux n'ont apparemment pas le droit de gérer un 7-Eleven
  • 6 à 10 ans devant vous : c'est la durée des contrats de franchise
  • L'envie de suivre la formation de gestion d'un 7-Eleven
  • Avoir un assistant thaïlandais
Voilà en gros le genre de choses que l'on vous demande pour l'ouverture d'une franchise. Plus de détails sur ce site complet sur la franchise.

Pour ceux qui voudraient ouvrir autre chose qu'une supérette, il y a les franchises ci-dessous de dispo en Thaïlande :
  • La boîte à pizza
  • Subway
  • Winlight international
  • Eco Travaux
  • Green is better
  • Medial
  • Aquilus piscine
  • Equivalenza
  • Basic System
  • Dynacom
  • Lav'pro
  • Studio fit club
  • Aquablue
  • Vacation key
  • Relooking
Et pleins d'autres. Vous pouvez aussi faire le choix de ne pas ouvrir une franchise et de faire tout de A à Z pour un resto ou un salon de massage. Dans ce cas il faudra vous entourer d'un avocat thaï sur place et faire attention à ne pas vous faire enfler. Pour terminer, voici une petite émission "Capital" dont une partie sur les franchisés et avec Bernard Tapis en invité :


7 Commentaires:

Cynthia Castelletti a dit…

Par rapport au début de ton article, la France ce n'est pas QUE Paris hein :-) !
Néanmoins, c'est vrai que les gens sont bien plus souriants et agréables en Thaïlande qu'en France...

Apprendre le thaï a dit…

Ah j'oubliais, tenir un 7-eleven en Thaïlande, pourquoi pas, mais tu as oublié de préciser qu'il sera donc utile (et primordial) de prendre des cours de thaï avant de se lancer !
Et faut aussi aimer et supporter la clim lol :-)

Maximilien | Les MFA et Google a dit…

C'est clair que ça caille dans les 7 Eleven ^^

Par contre Simon, il me semble n'avoir jamais vu de manager dans un 7 Eleven. D'après ce que j'avais entendu, il n'y a justement que très peu de taff pour celui qui investit dans une franchise 7 Eleven.

La vidéo est également très intéressante, je ne l'ai pas fini complètement mais elle peut donner de bonnes idées ;)

Cédric a dit…

Le concept est intéressant mais les barrières sont quand même bien plus nombreuses qu'un projet web. Investissement lourd, maîtrise de la langue, gestion de stock (et donc immobilisation de fonds), gestion RH et puis tu auras du mal à partir au Canada, en Ouzbekistan ou au Pérou du jour au lendemain ...

Mais bon, ça peut correspondre à certains. Disons qu'entre ce type de projet en France ou en Thaïlande, il vaut quand même mieux choisir l'option 7-Eleven :)

stefan a dit…

C'est vrai qu'il y a énormément de 7 eleven en Thaïlande et il y a aussi d'autres magasins qui y ressemblent. Je me suis toujours posé la question de la différence qu'il pouvait avoir entre le chiffre d'affaire si ce n'était pas une franchise ou s'il ça l'était.

Après je ne sais pas si c'est rentable car tout business en Thaïlande doit appartenir à 51% à un thai, il me semble!

Simon Legouge a dit…

Je pense que la différence de CA ne dépend pas du fait que le 7 soit franchisé ou non. Pour les 51% de part pour un thai oui mais tu peux très bien trouvé un avocat "prête nom" et posséder 100%.

Mikefrom89 a dit…

J'aime bien l'idée mais, comme dit auparavant, la gestion implique des responsabilités qui peuvent empêcher de partir du jour au lendemain. Donc se serait plus à réserver pour ceux qui veulent s'installer sur le long terme, c'est à dire sans le côté aventure.

Enregistrer un commentaire