22 décembre 2012

Publié le

Comment évaluer un nom de domaine : Ma méthode

Vous désirez investir sur un marché original ? Vous pensez que le marché des actions est bien trop fragile et difficile à évaluer ? Vous aimez investir dans la pierre mais vous avez vite compris que l'imposition sur le loyer des revenus perçus nuit à votre ROI ? Vous vous intéressez au web et vous aimeriez bien mettre quelques .fr et .com dans votre portefeuille de noms de domaine ?
Alors ce qui va suivre risque de vous plaire...

Comment évaluer la valeur d'un domaine ?

Le marché du domaining est un marché qui, comme la plupart, répond à la loi de l'Offre et de la Demande. La plus grosse place de marché s'appelle SEDO. C'est là où se rencontrent la majorité des acheteurs et vendeurs de noms de domaine. Le prix est donc fixé par l'offre et la demande sur lequel SEDO prend une commission de 10 à 20% pour avoir rendu le service de faire rencontrer le vendeur et l'acheteur. Alors que faut-il regarder pour évaluer un nom de domaine ?

Point numéro 1 : l'extension, le .quoi ?

Le .com est l'extension la plus cotée. C'est normal, c'est la plus ancienne et aujourd'hui il est (très) difficile de trouver un bon .com qui soit libre. Ensuite, vient le .fr pour un site français puis le .net et .org et enfin le .info et le .biz. Le reste se revend très difficilement, il faut vraiment trouver un acheteur qui aime l'exotisme et ce n'est pas simple. Le .eu et les autres extensions européennes comme le .de et le .co.uk sont aussi cotés mais la demande sera locale.

Point numéro 2 : l'ancienneté

Les domaines c'est comme les bons vins, cela s'apprécie avec l'âge. Google fait plus confiance à un vieux site en règle générale. C'est d'ailleurs ce qui permet à pokerenligne.com (voir l'interview de Nassim) d'être si bien positionné sur la requête "pokerenligne.com" car le domaine date de 2001.

Point numéro 3 : le nombre de lettres


Plus c'est court, mieux c'est. A quelques exceptions près, les plus beaux domaines sont tous courts. Cela permet de les mémoriser plus simplement et de les taper plus rapidement.

Point numéro 4 : le Pagerank et l'AlexaRank

Beaucoup de SEO ne regardent pas l'AlexaRank. Pourtant, cela reste un outil, gratuit et utile, de tracking du trafic, des mots clés, mais aussi des liens (les fameux BL : backlinks). Ce n'est pas le meilleur mais c'est le plus connu du web au niveau international c'est d'ailleurs pour cela que c'est un critère sur Sedo et Godaddy.

Point numéro 5 : la qualité et le nombre de liens

Un lien sur wikipedia (même si nofollow) ou encore un lien dans un journal reconnu comme lemonde.fr est un lien qui donnera de la confiance aux yeux de google. Les noms de domaine avec des bons liens sont très recherchés et partent généralement bien aux enchères.

Point numéro 6 : le mot-clé

Si le nom de domaine comprend un mot-clé concurrentiel comme "poker", "casino" ou "assurance", il prend directement plus de valeur. D'une part, les acheteurs ont plus de budget et, d'autre part, un domaine avec le mot-clé rank mieux. Exemple : pokerstars rank mieux que winamax grâce à son mot-clé "poker" (toutes choses égales par ailleurs).

Point numéro 7 : le potentiel marque

Certains domaines ne comprennent pas de mots-clés mais sont "brandable" c'est-à-dire qu'ils sont jolis et faciles à retenir. Par exemple, pokermenteur.fr est bon pour les points 2, 5 et 6 mais moins bon pour le reste. Mignardises.fr, ma toute nouvelle acquisition d'hier, est bonne sur les points 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7... Enfin bonne c'est correct, rien de fou, ça ne vaut pas laphilosophie.fr ni jeux-olympiques.fr ... 

Point numéro 8 et on arrêtera là pour aujourd'hui ^^ : le potentiel trafic

Il s'agit de regarder si le mot-clé est recherché. Pour cela, un outil comme SEMRush ou Keywordspy est utile, le tool de google Adwords n'est pas mal non plus et Google aussi peut servir. Bref, connaître le trafic potentiel d'un site est utile. Avoir une estimation de son volume et de ses potentiels revenus nécessaires avant d'acheter.

Cet article vous fera économiser de nombreux euros. Pour ma part j'ai beaucoup réservé de daubes à mes débuts mais je m'améliore et commence à chopper du bon domaine comme abos.fr.

PS : Avis aux emmerdeurs (comme moi ^^), n'essayez pas de réserver des domaines similaires au mien, je ne vous les rachèterai pas (j'en ai déjà trop, d'ailleurs j'en vends en-haut à droite) et vous perdrez votre temps, les miens rankeront toujours devant vous. Alors vous allez dépenser du temps et de l'argent alors que vous feriez mieux de les utiliser pour trouver des niches profitables. Une belle petite infographie sur le domaining pour terminer cet article :


Source: via Simon on Pinterest

6 Commentaires:

ndd a dit…

trés bon résumé !

je ne suis pas forcement d'accord sur l'ordre / priorité mais entierement d'accord sur ces facteurs !

c'est tweeté ;)

Sebastien

Simon Legouge a dit…

@Seb merci ! Pour l'ordre tout dépends si l'on recherche un ndd pour ranker ou bien un ndd pour faire une marque ou encore pour faire de l'achat revente. Donc l'ordre des points n'est pas à prendre en compte et tu fais bien de le préciser ;)

Soul a dit…

"les miens rankeront toujours devant vous", file un de tes ndds dans les assurances, crédit ou autres joyeusetés, je relève le défi :p

Sinon ta oublier de dire regarder l'historique des domaines (via webarchive par ex) histoire de voir s'il n'a pas été 10 ans en parking ;)

Simon Legouge a dit…

@Soul C'est vrai pour l'archive merci de préciser, c'est très utiles. A voir aussi très important les ancres du domaine et l'ancienne langue du site et de ses BLs. Bref il y a plein de critères c'est ce qui rend ca si intéressant et addictif :)

Déco a dit…

Domaine parqué, historique 3P mais aussi spammy, avec les récentes hécatombres Panda et Penguin pas mal de NDD sont à récupérer, reste à savoir combien de temps les noms à mauvaise réputation mettent pour se relever de leur ancien karma et gravir la longue route du PR ;-)

Simon Legouge a dit…

@Deco j'ai quelques expirés qui n'arrivent pas à monter de type : http://www.explorama.org qui a un contenu top quali. Pour ma part j'ai demandé 4 fois de lever des pénalités spammy et google m'a levé les pénalités 4 fois :)

Enregistrer un commentaire