31 janvier 2013

Publié le

Richesse absolue et relative : s'expatrier pour gagner plus ?

Devenir riche, une grosse requête qui rapporte un max de blé apparemment. Oui mais être riche c'est quoi ? Il y a différents niveaux d'analyse quand on mesure la richesse économique. Je ne vais pas parler de richesse de l'âme car là ça ferait plus de 3 000 mots et Google ne lirait pas tout alors je vais essayer de faire bref et synthétique.
richesse et pauvreté illustré


La richesse absolue c'est ...

En gros la somme totale de votre patrimoine ou celle de vos revenus mensuels. C'est une valeur monétaire : un appart à 300k€ ou alors un revenu net de 3k€/mois. C'est un chiffre.

La richesse relative c'est ...

Une mesure en terme de bien. Exemple 3k€ par mois représentent 300 mac do, ou 3 loyers parisiens.

La richesse subjective c'est ...

Le ressenti de la richesse. Les français par exemple ont l'impression d'être de moins en moins riches avec la crise alors que le PIB grossit.

S'expatrier à l'étranger que ce soit à Malte ou en Asie permet de s'enrichir sur les 3 dimensions de la richesse. Même de la 4 ème dimension à savoir la richesse de l'esprit mais ça j'ai dit que je n'en parlerais pas alors j'arrête...

  • La richesse absolue, car un mec qui fait carrière à l'étranger peut exploser son revenu mensuel 2 à 10 fois plus rapidement qu'en France (où gravir les échelons peut être long et pénible). C'est le cas de Ludo dans la vidéo de capital en bas de mon article sur partir de rien. Bon c'est Capital, c'est grand public, c'est monté pour faire rêver mais cela reste très sympa à regarder :).
  • La richesse relative, c'est ce que permet de voir l'excellent site numbeo. Une tuerie ce site n'hésitez pas à aller y faire un tour pour comparer les coûts de la vie avant de partir en vacances.
  • La richesse subjective, car avec 1 000€/mois en Thaïlande vous vous sentirez beaucoup plus riche qu'un parisien à 3 000€/mois. Si vous fumez, que vous aimez faire la fête et que vous appréciez les massages alors on peut même dire que cela équivaut à plus. Bref on parle ici d'écart de niveau de vie. Un suisse qui vient au Népal est le roi du monde, un népalais qui vient en Suisse pourra tout juste s'acheter son litre d'eau et bol de riz quotidien.
Il ne reste plus qu'à vous expatrier, en plus vous payerez moins d'impôts, les clopes sont 5 à 10 fois moins cher, les filles sont plus jolies (du moins nettement plus accessibles que la parisienne du bar à vin), la météo est en général plus clémente ... Et comme dirait Georges Cloney : What Else ? Ah oui la richesse ne fait pas le bonheur ^^. La répartition de la richesse quant à elle peut améliorer le bonheur. Allez je vous laisse avec une image bien dégueux à méditer... Sympa le mec ^^
La répartition de la richesse dans le monde : A gauche 1 Homme à droite 1 Homme...

12 Commentaires:

Vivre à Chiang Mai a dit…

Les filles ne sont pas plus jolies à Malte lol ...

Elles sont jolies en Thaïlande mais bon, faut vouloir devenir un porte-monnaie plutôt qu'un homme aimé ... :-) Bah oui, les Thaïs en ont rien à faire des hommes qui viennent s'expatrier dans leur pays, elles veulent juste leur argent, faut pas l'oublier ça ! :-)

Alors bon, à choisir, si j'étais un homme, je préfèrerais galérer pour séduire la parisienne du bar à vin plutôt que de devenir le pigeon d'une thaï ... :-)

Simon Legouge a dit…

Mouai... Les parisiennes veulent un mec avec du pognon au même titre qu'une thaï sauf que la parisienne coûte bien plus cher. Mais les meilleurs ca reste les ermenonvilloises ^^

L'ermenonvilloise a dit…

Lol oui c'est vrai, tu me diras, des filles qui cherchent des mecs que pour leur argent, ça ne manque pas, où que ce soit dans le monde ...
Néanmoins, en Thaïlande c'est quand même à 100% :-) !

Merci pour le compliment :-)))) !!!

jeu de bateau a dit…

Le truc c'est que c'est impossible de saouler la parisienne pour pas qu'elle se rende compte qu'on a pas d'argent vu le prix exorbitant des bouteilles dans un bar à vin :D

Simon Legouge a dit…

Dit lui que tu as un grand cru à la maison ;)

Alain de AutoEcologique a dit…

Tu es toujours le riche ou le pauvre d'un autre... Avec les 3kE/mois évoqués, tu es un "riche" pour le SDF européen ou un habitant du 1/3 monde, mais tu n'es que la plèbe pour le cadre commercial à 10kE/mois. Et je ne parle pas de l'étage supérieur!

Tout le débat tourne autour de la richesse matérielle, notamment quand tu dis "avec 1000/mois en Asie tu te sens bien plus riche qu'avec 3.000/mois à Paris".
Tu déplaces le problème : "Au pays des aveugles, les borgnes sont rois".

Mais dans ton cas, le jour où tu as besoin d'un triple pontage coronarien ou de te faire refaire 20 dents sur 32, tu rentres en France pour bénéficier de la sécu que financent les pauvres cons qui sont restés pour payer les cotisations qui permettent au système de tenir. Ou quand tu auras des mômes, peut-être que tu voudras les faire étudier dans une fac occidentale plutôt qu'Asiatique ou Africaine... attention à ne pas voir que le verre à moitié plein !

L'expatriation, à mon sens, est une fausse réponse à un vrai problème, à quelques exceptions près...

Simon Legouge a dit…

@Alain merci pour ton commentaire constructif.
J'ai une assurance privé que je paye et qui me couvre parfaitement sur tout. Je payerais l'école de mes mômes et j'en construirais même des écoles si jamais je revend ma boite pour quelques millions dans quelques années.
L'expérience à l'internationale est un besoin des entreprises de plus en plus présent sur le marché français, ce n'est pas un hasard, c'est la mondialisation qui veut ça ;)

Cherchenet a dit…

@Simon :

D'accord avec tes propos mais tout le monde ne peut pas ce payer une assurance privé, une école privé ( inégale).

Ce pose ensuite la question des valeurs et de l'accès pour tous aux choses rudimentaires pour vivre, à savoir l'accès aux soins à l'éducation, à l'alimentation et au logement qui doit être primordial.

Je vomis littéralement un système à l'américaine ou le "pauvre" d'un point de vu financier n'a qu'à crever, la dictature des financiers est une immondisse qui affaiblit l'Humanité, on ne peut pas le nier.

En revanche, partir car on préfère tel ou tel pays, culture et art de vivre, je le conçois tout à fait. En revanche on ne va pas refaire un débat sur les taxes sociales/patronales accablantes en France. Le budget Français est mal fait et mal géré, on pourrait faire mieux avec autant, je te suis, mais là c'est à nous de nous bouger pour que les politiques ne soient plus de simple pantins au mieux, corrompus au pire.

Simon Legouge a dit…

Le système américain n'est pas le meilleur c'est sur mais il a le mérite d'avoir des gens plus motivé a travailler qu'en France ou beaucoup se contente de l'assistanat.
Avant de redistribuer la richesse (école, santé...) il faut la créer et pour la créer le système le plus efficace c'est une économie libérale. Le communisme c'est beau dans l'esprit, mais économiquement parlant ça marche pas.

Quand tu dis "là c'est à nous de nous bouger pour que les politiques ne soient plus de simple pantins"... C'est vrai, mais il y a une telle inertie et un tel esprit de révolte en France que c'est très difficile.

Vincent a dit…

Totalement d'accord avec toi, pour avoir vécu un an au Vietnam et 4 mois en Thailande, même avec 800 euros par mois on est bien en Thailande et on peut se payer des petits plaisirs... Tu vis simplement de tes sites là-bas ou tu fais des prestations de réf en plus ?

Simon Legouge a dit…

@Vincent les 2 pour le moment

offre d'emploi a dit…

Je suis de plus ton blog parce que j'aime le fond des articles. Le ton y est différent. On sent l'inspiration du globetrotter.
Tu travailles avec combien d'employés ? Tu recrutes des petits européens ? :)

Enregistrer un commentaire