12 janvier 2013

Publié le

Statistiques sur le poker en ligne en France

Cela fait plus de 2 ans que je ne me suis pas connecté à une salle de poker en ligne et pour tout vous dire je ne m'en porte pas plus mal. Mes 6 derniers mois de "grind" à mi-temps m'ont permis d'encaisser une petite douzaine de k€ en jouant au poker sur macintosh grâce à un bon deal. Cependant j'ai totalement arrêté de jouer. Pourquoi ? C'est simple : je n'ai pas le niveau.


Au poker en ligne 99% des joueurs sont perdants sur le long terme !

Et ce peu importe votre machine que ça soit du poker mobile sur iphone ou encore du poker sur tablette type ipad, 99% des joueurs de poker en ligne sont perdants sur le long terme... Pourquoi ?

  1. Le rake
  2. La taxe ARJEL
  3. L'addiction au jeu
Easy money

Le rake c'est la commission prise par la salle de poker. Le seul moyen de ne pas en payer c'est de jouer entre amis ! Plus vous jouez, plus la salle gagne. Si demain vous déposez 100€ et que vous les perdez en une seule main, la salle ne gagnera quasiment rien en commission. Cependant ces 100€ injectés dans la salle de poker en ligne vont tourner, être brassés et passer du stack de monsieur A à monsieur B puis C et D... Jusqu'à être réduits à 0. S'il n'y avait pas de nouveaux déposants pour injecter de l'"argent frais" les salles de poker fermeraient toutes leurs portes. D'ailleurs au passage je pense qu'un retrait massif de tous les joueurs ruinerait les salles de poker qui sont loin de garder 100% de vos dépôts dans un coffre fort mais qui ne se gènent pas pour se servir de vos dépôts (leur liquidité, leur cashflow) pour imprimer leur joli logo sur les maillots de foot de vos équipes favorites.

La taxe ARJEL, elle se rajoute au rake et représente en moyenne 36% des commissions prélevées par les salles de poker, ce qui augmente donc l'effritement de l'argent frais 36% plus rapidement qu'auparavant. ARJEL si tu passes par ici via google alert BAISSE la taxe, tu gagneras PLUS. Trop d'impôt tue l'impôt.

L'addiction au jeu, que vous soyez parmi les 99% de perdants ou parmi les 1% de joueurs qui ont décidé d'en faire leur boulot, vous êtes TOUS addict. Le poker est un jeu passionnant et tellement riche dans l'infinité des stratégies applicables que cela en fait une drogue. Une drogue dure. Celle qui vous fait rester assis le cul sur votre chaise dans votre sombre chambre avec vos deux 27 pouces et vos 12 tables alors qu'il fait beau dehors et qu'on vous invite à boire des coups, à rigoler à s'amuser.... Bref là n'est pas le sujet. Quand je dis addiction je parle de la tendance sur le long terme à TOUJOURS rejouer ses gains. Seul les 1% de gagnants ont la rare faculté de gérer leur bankroll de manière extrêmement stricte ce qui réduit le plaisir du jeu et donc l'addiction.

En résumé, soit vous prenez du plaisir à jouer et vous êtes perdants (99% des joueurs), soit vous prenez le poker comme un métier, votre plaisir est réduit et vous êtes gagnants sur le long terme (1% des joueurs). Le plus triste dans l'histoire c'est que parmi le 1% de gagnants, une partie va encore se faire démolir par un certain organisme français dont je ne citerai pas le nom (cela commence par un grand F et termine par un grand C).

Vous êtes donc avertis. Jouez pour le plaisir, pas pour l'argent. Jouez entre amis des sommes symboliques. Apprenez des meilleurs, mais sortez-vous de l'esprit le fait qu'il est possible d'être gagnant sur le long terme et de bien en vivre. Les seuls qui en vivent bien sont les actionnaires des sociétés Igaming.

Si vous sentez que vous perdez votre vie alors ce site est fait pour vous.

11 Commentaires:

Gerald a dit…

@Sim,
Ton article sur le "Poker Online" a retenu toute mon attention et je suis étonné qu'il n'y ai pas encore de commentaire...
En effet, je suis assez d'accord, mais voilà faut-il encore avoir vécu son expérience et grindé suffisamment pour se rendre compte de l'inévitable.
A savoir :

1 - Soit tu deviens(est) un vrai champion de poker et tu en vie parce-que les Sponsors te payent.

2 - Soit tu joue en petite limite (en vivotant +/- ta bankroll) et reste en bas, pour éviter de te brûler les ailes plus haut et en devenant un vrai addict.

3 - Soit tu joue entre amis parce-que le Rami c'est devenu ringard quoi !

Je vais donc apporter une nuance à ton article en restant le plus objectif possible et sans prétention aucune (juste un avis perso).

Bon si tu intègres pas une Team Poker dans les 2 premières années de Jeu, et bien tu peux toujours te faire plaisir en participant à quelques tournoi sur le net parce-que ça te coûterait un bras de le faire en Live.

Soit tu t'organises de bonnes parties en famille ou entre amis parce-que c'est toujours sympa de partager un bon verre autour d'une table.

M'en vais publier très vite sur mon blog un article sur l'addiction. Même si je pense qu'il faut parfois du temps pour s'en rendre compte...

Gé.

Simon Legouge a dit…

@Gérald merci pour ton commentaire, entièrement d'accord. Concernant le rake et la taxe c'est surtout en cash-game qu'elle fait mal...
Pour l'addiction ce n'est pas forcément mauvais, il y a des addicts au sport et ce n'est pas mauvais pour la santé. L'addiction au jeu je pense devient dangereuse lorsqu'elle détruit un compte en banque ou les relations sociales avec son entourage... Bref j'irais commenté ton futur article ;)

Guillaume a dit…

Hello,
J'avais vu passer cet article mais ne l'avais pas lu du coup je suis venu faire un petit tour sur ton blog.
Et j'approuve totalement, j'ai vraiment commencé à jouer au poker depuis que je suis allez à Malte. Et depuis j'ai beaucoup jouer, surtout à de basses limites NL2 puis NL5 puis NL10, j'avais la bankroll pour la NL25... mais elle n'a pas voulu de moi peut être aussi un peu de variance mais il est clair que j'avais sûrement pas le niveau... Je jouais plusieurs heures par jour car je voulais pouvoir gagner un peu d'argent. Mais à force de jouer autant ça n'est plus uniquement par plaisir. Et puis comme j'avais des sites à coté et qu'ils me rapportaient plus en passant moins de temps dessus... Du coup j'ai arrêté le poker depuis septembre, du moins j'y joue rarement et j'irai peut être de temps en temps au casino pour m'amuser à une table. Et finalement j'ai repris le travail sur mes sites et les résultats sont plus qu'encourageant :D

Simon Legouge a dit…

Passé du coté affil est un bon choix niveau revenu. J'ai longtemps grindé la NL10 puis 25 puis 50 et 100 sur le .com et je suis monté en 200 sur le .fr mais au finale si je regarde mon ratio horraire depuis le début il est minable. Alors qu'avec le SEO une fois positionné c'est comme si tu jouais sans être derrière ton écran même si il y a aussi énormément de taf derrière ca te fait au moins une vrai ligne sur un CV qui rend mieux que "reg de NLXXX :)

Un webmaster comme un autre pas tout à fait d'accord a dit…

Mon cher Simon, j'ai l'impression que tu nous fait un petit coup de cafard avec tous ces messages sur le poker en ligne. Visiblement tu ne joue plus, mais si on t'écoute tout cela est bien noir alors que la réalité est plutôt grise, au maximum. C'est comme tout, on est pas tous gagnants à tous les coups, mais en même temps, c'est aussi le cas avec le seo et l'affil, il y en a un paquet qui y passent des mois avant de jeter l'éponge faute de résultats ;-)

Simon Legouge a dit…

Pour avoir bosser pour une salle de poker en ligne, avoir été à plusieurs salons igaming, avoir vu le plus grand casino du monde à Macau, avoir été joueur de poker en ligne gagnant avec plus d'un million de main à mon actif (poker tracker). Je t'assure que les stats sont vrais. Déjà premier sur "mort poker en ligne" et dérivé. Je vais squatté bientôt la première place de statistique poker en ligne ;).
Mais si tu lis bien tu verras que je pense beaucoup du bien du poker en soit ;)

Simon Legouge a dit…

Oups je viens de cliquer sur le lien ^^. Salut lolo ravi de te voir recommenter ici :D

Guillaume a dit…

Avec le poker t'es obligé de tout le temps jouer si tu veux avoir un revenu. Et encore il peut ne pas y avoir de revenu si la variance s'installe à tes cotés. Alors qu'avec le SEO tu travaille à fond au début et après les revenus tombent régulièrement en travaillant un peu moins. Bien sur il peut y avoir des mise à jour de Google... mais si tu fait du boulot propre il n'y a pas de raison que ça tombe. J'aime beaucoup le poker mais au final je trouve que là ou je m'amuse le plus (ou plutot m'ennuie le moins) c'est en live quand on peut toucher des cartes, des jetons, voir les personnes avec qui l'on joue...

Simon Legouge a dit…

Et faire des belles rencontres aux tables parfois. Moins les mises sont grosses plus c'est fun en général...

le webmaster d'un blog de poker en ligne français a dit…

Adictel est parfait pour la prévention des joueurs de poker français, tu as bien fait de les linker, ça leur fera un domaine référent de plus. ça s'est un site qui reçoit du bon jus sans rien faire, tous les sites affiliés de poker en France pointent vers lui.

Olibest a dit…

Bonjour. Je joue au poker en ligne depuis 6 ans. Je joue aussi parfois en club et en casino en tournois seulement. En moyenne, je gagne de l'argent. Je pense plutôt qu'il y a autour de 10% des joueurs qui gagnent en moyenne. Je ne suis pas addict. Je joue 6 ou 7 heures par semaine environ et je gère ma bankroll de manière stricte pour ne jamais perdre. Je ne joue que des petites sommes donc je gagne peu. Pour gagner 2000 euros par mois au poker avec un ROI de 4%, il faudrait jouer 50 000 euros par mois !! Il faut considérer ça comme un passe temps, c'est tout. Pas de grosse mise = pas de frustration. J'ai tout de même un boulot prenant qui me permets lui de bien vivre (plus de 7700 €/ mois nets et je ne plaisante pas). Je laisse le poker à sa place. Un divertissement à faire dans la sérénité. Bonne chance à tous !

Enregistrer un commentaire