01 février 2014

Publié le

Si je devais lancer une app'

Un petit article rapido car j'ai pas mal de potes qui sont en train ou ont déjà lancer des apps... Et le point commun qu'ils ont, c'est que je ne crois pas du tout dans la réussite de leur app. Sympa le pote lol, oui mais un avis critique est toujours plus constructif qu'un "wow trop bien ton idée ca va cartonner" !
Car bon c'est sur ca fait rêver, Instagram 10 dev', 1 an pour 1 milliard de dollars... Snapchat qui refuse une offre à 3 milliards.. Bref des success stories il y en a, et y a qu'a voir le nombre de goodies Angry Birds en Asie pour s'en rendre compte. Mais parmi les tonnes d'apps publier chaque jour, seul les meilleurs arrivent à se glisser sur le podium de l'appstore ou du Google Play ! Voici donc une petite ébauche de ma stratégie (surement foireuse ^^) si je décidais de me lancer sur le marché des apps...

1 - Je partirais avec un budget très limité

Je partirais avec 5 ou 10k€, 100% dédié au développement et au contenu en espérant une rentabilité sur 1 ou 2 ans. Je ne ferais pas d'étude de marché, ni de business plan je commencerais cash, et je ne déposerais les statuts de la boîte que lors de mes premiers revenus. Un business plan est une perte de temps dans le sens ou 2 mois après il sera périmé, l'étude de marché idem dans le sens ou dans le web ou le mobile on sait après 3 ou 4 mois après si l'on est bien ou mal positionné. En partant avec un budget limité je limite le risque de perte, et le fait d'être limité dans les dépenses me force à faire des meilleurs choix et à réduire au max mes coûts.

2 - Je ne lancerais pas 1 app mais plusieurs

J'en lancerais certainement une dizaine. Sachant que si j'en ai une qui marche je serais content et j'espèrerais rentabiliser le coût des autres. L'idée étant qu'après avoir trouvé un bon dev (potentiellement partenaire) je pourrais toujours faire du consulting et ou de la presta en cas d'échec de mes propres apps. A l'inverse, si une app marche, je la fais traduire en allemand, espagnole, portugais et italien....

3 - Je ne focuserai pas sur le design mais le contenu

Je trouverais un pote sur facebook, twitter ou linkedin qui a du goût. Sans pote j'irais spammer les forums étudiants à la recherche de la perle rare. Bref une joli typo et un peu de CSS en mode flat design et le tour est joué. Niveau contenu je focaliserai sur ce qui download un max. Les actions ou vérités (toujours populaire partout dans le monde), les jeux de dés sexuels (le cul ca marche toujours), les applications d'apprentissage de langue (facile à upseller)... Bref je regarderais ce qui fait du download et qui est pas cher à développer.

4 - Je copierais les apps qui marchent bien

Je n'irais pas cherché l'idée du siècle (au final y a pas vraiment d'idée révolutionnaire), je copierais ce qui marche outre atlantique et ce qui fait du download.  Je réduirais ainsi le risque d'échec d'app lancé qui n'ont pas un vrai besoin utilisateur. Pour trouver des idées sur ce qui peut potentiellement marché je me baserais sur une étude de mots clés. Si pas de volume sur la thématique, je ne me lance pas.

5 - Je développerais en phonegap

Et mon app serait compatible tout support et toute plateforme à moindre coût.

6 - Je spammerais comme un goret

J'écrirai à tous les CEO de linkedin qui ont "mobile" dans leur profil, les top blog hightech d'ebuzzing et je leur présenterais mon projet. Je leur filerais mon skype et prendrais rendez-vous pour les bombarder de question sur les best-practices de lancement d'une app' et avoir du feedback sur mes projets.

7 - Je focaliserais ROI et achat inapp

Je lancerais tout sous un modèle freemium, avec contenu limité en gratos et achat inapp. J'irais faire la manche du 5* sur les forums, facebook et autres. D'ailleurs un réseau d'échange de review 5* ca pourrait cartonné, de la même manière qu'une boite de presta "avis tripadvisor" pourrait tout exploser quand on voit l'apport d'affaire supplémentaire d'une top position sur TripAdvisor.

Les liens pour les copains :

Au passage j'en profite pour vous dire que pour toute donation de plus de 100$ (72€) pour construire un nouvel hôpital gratuit à Bali (voir l'article de fairfuturefoundation), je vous met un lien blogroll ou article de 700 mots + lien désopti (contenu inclus) sur un de mes blog voyage PR4 (185 domaines ref). Alex de FairFutureFoundation et les balinais en seront très reconnaissant et c'est bon pour votre karma GG et vos CPA !

1 Commentaires:

Cynthia Castelletti a dit…

Ah la mode des apps ...
J'ai quelques idées moi aussi mais bon, j'ai d'autres priorités pour le moment et en attendant, elles restent sur mon post-it :-D.

Bref, en dehors de Whozzy et Scribz que je "connais" déjà, j'ai jeté un oeil à Dish Out et Jogabo.

Si le foot ne fait pas partie de mes centres d'intérêts (sauf pour regarder les matchs en buvant des bières :-) ), je pense que ça peut fonctionner. Pourquoi ? Parce que les footeux ne manquent pas, et en plus, c'est leur truc de comparer leurs buts, leurs performances, leur endurance, etc etc. Un app' qui résume tout ça et leur permet de pratiquer leur sport favoris où qu'ils soient et avec d'autres joueurs ? Plutôt pas mal je trouve (oui je suis bien une fille !). Associer le plaisir du jeu, des nouvelles rencontres (voire du voyage) dans une app, j'aime bien.

Concernant Dish Out, je suis un peu plus dubitative. Il existe déjà des apps pour les couples (Avocado, Couple, ...) et personnellement, je trouve que ça n'apporte rien au couple si ce n'est d'être encore plus scotché à son smartphone qu'on ne l'est déjà ... "Tiens chéri je te fais un bisou via l'app !" ...
Pour ma part, je ne me vois pas utiliser une app' pour que mon mec me rappelle d'étendre le linge ou de ranger ses chaussettes qui traînent ... Et encore moins recevoir un badge de récompense virtuelle quand j'ai bien effectué la tâche. Vive la communication ...
Bref, vivre une relation à travers une app, ça ne me séduit pas du tout. Autant en rester aux sms !
Maintenant, il existe certainement des couples ultra geeks qui y trouveront leur intérêt mais bien que j'adore tester de nouvelles apps et que je sois une geekette, quand il s'agit d'amour, c'est bien un des cas pour lesquels je me passe bien volontiers de mon smartphone ;-) !

Ceci dit, bonne chance à vous tous pour vos apps ! Quel que soit mon avis, je vous souhaite qu'elles cartonnent ! :-)

Publier un commentaire