04 février 2013

Publié le

Le camion resto : Une idée de business à développper d'urgence

Le camion pizza vous connaissez ? Il y en a pas mal qui font plus de 3 cannettes 3000€ net et qui sillonnent les grandes villes de France afin de marger sur leur farine, sauce tomate et mozza avec leur pizza. Ce matin en buvant mon café j'ai eu une idée cool de business à développer qui peut potentiellement valoir son petit million. Alors pourquoi je vais vous la dire ?



Car :
  1. Une idée ne vaut rien tant qu'elle n'est pas développée et bien développée (c'est là la difficulté).
  2. L'idée est déjà développée aux states et en partie en France.
  3. Un entrepreneur qui reste dans son coin avec son idée qu'il valorise à des millions fait la pire des erreurs. En disant son "idée" (qu'il pense de génie) il aura des feedbacks, chose qu'il faut absolument avant de lancer son propre business.
  4. Si par hasard il y a de mes lecteurs avec une petite cinquantaine de canettes à investir je suis chaud pour prendre des parts et m'occuper de la promo online.
  5. J'ai booké camionresto.com et .fr à l'instant, et que le fait de proposer l'idée gratuitement fait croître la valeur intrinsèque de mon domaine.

Micro business plan rapido

Cible : Tous les salariés des grandes villes
Besoin : Manger sain et rapidement pour une dizaine d'euros
Offre : Manque de nourriture saine près de nombreuses entreprises = opportunité de marché
Coût : Camion + Stock de nourriture + Cuisto
Possibilité de croissance rapide via franchise.
Bon point : l'idée est développée aux states (et donc arrivera en France tôt ou tard)
Estimation du marché parisien : prix du menu moyen*nombre d'employés qui n'ont pas de resto d’entreprise mais des tickets resto à dépenser = 9,90*5 millions = 50 M€

L'idée (le concept)

Offrir aux salariés la possibilité de manger sain, rapidement pour leur pause déjeuner, au pied de leur entreprise.
Slogan possible = Manger bio rapido
Forte possibilité de franchise à la Ludo Bites comme dans le reportage capital en bas de mon article

Investissement minimum estimé à 50 000€, plutôt 100k tout de même voir 200k histoire de créer une barrière à l'entrée. Bref pas mon style d'investissement actuel, ou avec 10 balles et mes dix doigts j'espère un ROI à fois 10.

Quelques images et une infographie que vous pouvez retrouvez en partie sur mon pinterest.

Camion resto bleu
Un joli camion resto bleu

pub camion resto
Pub ricaine d'un "food truck"

Les foods truck market
Pub US des food trucks

des camions restos
Quelques food trucks originaux

butter milk
Le camion de la crémière vous vous rappelez ? Moi non j'étais pas né ;)

camion jeu vidéo
Camions restos pixelisés d'un jeu vidéo

camion resto dessert
Un camion spécialisé dessert pour commercialiser du ladurée au Japon ?

camion resto université jardin de la fac
Le camion resto du campus qui fait des pâtes à 3€ ?

camion resto fast food
Fast food is over. Bio food is future

camion restaurant pour gros
Bah oui car les burgers et le coca ça fait grossir

camion restaurant jaune
Jaune comme la poste : le camion c'est à domicile

camion resto montmartre
Combien de touristes de Montmartre vont prendre des burgers ? Beaucoup

camion restaurant orange
Orange c'est tendance ?

camion resto bonne maman rouge et blanc
Rouge et blanc c'est mieux je trouve ça fait "bonne maman"

pub de food truck
Créer sa start-up de camion resto une belle aventure non ?

camion resto british
Rose et vert, ils ont du goût les britishs ^^

camion resto de l'université
Devant les entreprises ça marge plus que devant les facs

camionresto.com ou .fr :)
La future queue parisienne devant votre camion

camion resto tuning
La version tuning histoire de faire un peu de beeuuzzz

franchise camion resto
Idée déclinable et franchisable à souhait

La preuve Ludo un français a réussi

camion resto volkswagen
Volkswagen style ça le fait aussi non ?

vendre plus cher bio
La version deluxe qui marge plus

publicité camion resto vin fromage
Baguette fromage et un bon p'tit ballon de rouge ?

Vous en pensez quoi ? A vos commentaires :)

11 Commentaires:

Gourmande a dit…

"Manger bio rapido" j'adore ! :-)

Bon par contre, faut vraiment avoir envie de se lancer là dedans vues les contraintes sanitaires etc etc ...
Une bonne idée en tout cas, c'est vrai ! :-)

Agnès a dit…

Tu oublies également le principal problème de ce type de commerce : l'emplacement !
Quand ce sont des emplacements publics, il faut parfois 1 an pour obtenir les documents (voire impossible sur certaines communes qui pratiquent une politique de non concurrence même si ce n'est pas légal), ou alors tenter de trouver des emplacement privés (et là comme pour ailleurs : premier arrivé = premier servi). C'est généralement le principal frein de ce type de métier... à savoir : si le système de chauffage des aliments se trouve à l'extérieur du camion, les contraintes sont moins grandes.

Serge Richard a dit…

Oui, oui et Re-oui ! Je suis sur le coup (dans ma tête) avec cette idée depuis plusieurs semaines. C'est LE marché à développer en France. J'ai comme toi la compétence web, reste plus qu'à trouver un associé cuisto pour faire l'affaire, mais c'est probablement pas ici que tu le trouveras ;)

Simon Legouge a dit…

@Agnes le vendeur de rue est très développé aux US, que ca soit pour le café ou pour les hotdogs. Il faudrait voir avec les mairies de chaque ville pour créer comme une nouvelle licence, ou voir pour quelque chose d'identique au camion pizza.

@Serge plus qu'un cuisto, il faut penser au menu, au design et à l'organisation du camion. Une cuisinière Thai aurait du succès je pense :D

Trampoline-Factory a dit…

Le soucis de ce type de business en France c'est qu'il y a pas mal d'obstacles :
- L'autorisation administrative comme évoquée par Agnès.
- Des règles hyper strictes à respecter niveau hygiène, il faudra prévoir des contrôles fréquents.
- La méfiance des Français envers les vendeurs de rues. Pour avoir comme toi vécu un peu à l'étranger, lorsque je suis en France il m'arrive de chercher désespérément un vendeur de hot-dogs, snacks etc sans rien trouver.

Gazette a dit…

Pas mal de camions pizza qui font plus de 3000 net ? Non, tu crois ? Plus de 3000 net déclarés et 3000net au black tu veux dire ?
J'ai failli en ouvrir un à une époque, tellement je suis persuadé que certains se gavent ... Le bon emplacement et la quasi exclusivité dans un "village" et c'est jackpot ...

aldanjah a dit…

exactement. le probleme c'est l'emplacement. En ville (je pense à Paris) c'est impossible..
et dans les lieux touristiques l'été, c'est la guerre aussi..

Simon Legouge a dit…

@Trampoline Les règles ne doivent pas être un obstacle, elle doivent être pris en compte dans le business model c'est vrai. Je crois qu'il y a un gros manque de snacks sur Paris après 2 heures du mat, donc s'il n'y a rien c'est qu'il doit y avoir une loi peut etre oui...

@Gazette Je te vois bien en pizzaiolo ^^. Dans ce genre de biz oui c'est 80% de black à mon avis.

@Aldanjah il doit y avoir un problème en ville oui, sinon les vendeurs de tour eiffel ne se ferait pas la mal dès qu'ils entendent dès qu'il voit un flic

loi duflot a dit…

l'idée n'est pas mauvaise d'autant qu'elle se developpe pas mal en ce moment avec les burgers
mais apres est ce que c'est adapté à de la bouffe bio pas sûr. Sans compter les contraintes administratives françaises.

crepegourmet a dit…

Moi, j'ai décidé de pratiquer le renting et le leasing sur ce créneau. Je développe le foodtruck sur Piaggio pour les marques en Pologne type Starbuck et je loue des foodtruck piaggio que je fabrique içi. Pour ceux que ça intéresse on peut me contacter via crepegourmet.pl mon site.

Richard Alleix a dit…

Salut, excellent article sur un concept de bouffe rapide qui se développe à vitesse grand V en France.
J'imagine bien un vieux type H Citroen réhabilité qui propose omelettes bio, patates chaudes et salades/soupes diverses : que de la bouffe de base pas chère.
En attendant, les contraintes pour vendre sur la voie public sont draconiennes : hygiène, emplacement, investissement… J'ai réalisé un guide gratuit qui parle de tout ça : http://destock.co/boutique/guide-vendre-sur-les-marches
Si ça peut aider ! Richard

Enregistrer un commentaire